Vivre en immersion totale : Guide complet !

Home / News / Vivre en immersion totale : Guide complet !

 

L’immersion qu’est-ce-que c’est ?

En principe c’est un bain dans la culture du pays dont vous étudiez la langue. Immersion ne signifie pas toujours cours de langues ! Vous pouvez faire un séjour dans une famille à l’étranger chez qui vous allez pouvoir vivre en parlant une langue très approximative en vous aidant du langage des signes … pourvu que cela ne dure pas trop longtemps …

Il n’y a pas de mystère : on ne construit pas un bâtiment solide sur du sable … il faut des fondations et ces fondations seuls des cours dispensés par des professionnels peuvent vous les donner !

Alors oui, la formule cours en immersion chez le professeur est la seule immersion qui vaille surtout lorsque votre niveau de langue est en dessous d’intermédiaire fort !

En immersion chez votre professeur vous dormez, mangez et participez à la vie de famille de votre professeur. Vous apprenez tout au long de la journée sans vous en apercevoir et vous bénéficiez aussi de leçons individuelles qui vous permettent de combler vos lacunes et travailler sur vos points faibles. C’est le point fort de cette formule, à la différence d’autres séjours linguistiques, les cours sont préparés spécialement en fonction de vos besoins, de vos souhaits ou de vos objectifs et non pas pour un groupe d’étudiants. Le principe de base étant de suivre des cours individuels une partie de la journée et le reste du temps vivre au rythme de la famille qui vous accueille comme lorsque vous recevez un ami chez vous. C’est donc à vous de vous adapter aux habitudes familiales.

Attention cependant à ne pas confondre intensité et durée du séjour linguistique

En effet, l’intensité des cours correspond au nombre d’heures que vous désirez prendre par jour. Celle-ci peut varier en fonction de vos besoins, votre motivation mais également à votre résistance à l’effort et votre capacité à rester concentré.

Alors que la durée du séjour vous permet de fractionner vos cours sur une période plus longue afin de ne pas frôler le burn-out si vous choisissez de prendre un trop grand nombre d’heures de cours sur un temps réduit.

Pour un enfant : tout dépend de son niveau d’autonomie. Généralement pour une première fois deux semaines semblent la bonne formule car la première semaine correspond au temps d’adaptation, la prise de rythme et la familiarisation avec l’environnement. Durant la deuxième semaine, l’enfant se sent mieux et profite pleinement de l’expérience. Bien entendu, il est vivement conseillé d’opter pour la formule cocooning qui vous garantit que votre enfant ne soit jamais laissé seul et ainsi lui éviter tout angoisse !

L’option cocooning est réservée aux jeunes qui ont moins de 16 ans. Cette option, garantit la présence constante du professeur qui dispense les cours individuels ou d’un membre adulte de la famille et elle est obligatoire pour toute personne ayant moins de 13 ans.

Idéalement, pour ne pas trop presser votre enfant, il est préconisé deux heures de cours de langue par jour. Le reste de la journée pouvant être rythmé par des activités comme un sport ou des visites culturelles.

Pour un deuxième séjour, les enfants peuvent rester plus longtemps, mais il est conseillé de choisir une famille avec un ou plusieurs enfants pour qu’un lien puisse se créer et qu’ils progressent avec plus de facilités.

A noter : Hors été, dans les autres pays européens, les enfants ne bénéficient pas des mêmes vacances scolaires c’est un élément qu’il faut intégrer. Mais cet inconvénient peut-être un avantage : vous pouvez demander à ce que votre enfant accompagne l’enfant de la famille d’accueil à l’école (au moins quelques jours pour voir comment se passe les cours et y intégrer des notions plus rapidement) et suivre des cours de langue à domicile l’après midi … C’est un plus dont il ne faut pas se priver !!

Pour un adolescent : là aussi, il est conseillé la formule cocooning pour éviter la tentation de l’isolement si fréquent chez les adolescents mais le nombre d’heures de cours peut être de 3 à 4 heures par jour (en fonction de la motivation de ce dernier) avec toujours des activités programmés en fonction des goûts de l’adolescent car le volet « plaisir et détente » reste très important pour optimiser les cours les plus formels. N’oublions pas que c’est aussi en pratiquant la langue en dehors des cours, dans la vie quotidienne que l’on apprend et que l’on progresse.

La durée minimum est idéalement de deux semaine pour les mêmes raisons qu’expliquées auparavant. Bien entendu lorsqu’on passe un mois en immersion chez le professeur les progrès sont spectaculaires.

Pour un professionnel : lorsque l’on est en activité, que l’on dispose de peu de temps et que l’on a un objectif précis un cours chez le professeur en version intensive (25 à 30 leçons par semaine) s’avère très efficace. Dans le cas de 30 heures par semaine, il est très difficile de pouvoir réaliser un séjour de 2 semaines … mais cela dépend bien entendu de la résistance et de la motivation de chacun !

Tous niveaux de langue :

Un des points forts de l’immersion chez le professeur est l’attention particulière à laquelle on a droit. Ce qui est plutôt bien que ce soit lorsqu’on débute dans l’apprentissage d’une langue, quand on hésite ou lorsqu’on connait la langue mais que l’on a conscience de ses lacunes. Donc que l’on soit débutant, d’un niveau moyen ou plus avancé, la formule reste efficace.

On sait que par exemple pour des enfants débutant dans l’apprentissage c’est un moyen très efficace de les mettre en contact avec une langue étrangère.

Lorsque l’on est plus avancé dans l’étude de la langue, l’immersion chez le professeur vous permet de préparer en amont les points sur lesquels vous souhaitez travailler. Donc une règle à suivre est de contacter son futur professeur avant le séjour et lui faire un récapitulatif des points que vous souhaiteriez travailler. Bien entendu lorsqu’on le rencontre pour le premier cours, un test permet de mieux évaluer les besoins, et c’est bien sur lui qui défini la ligne pédagogique.

A la fin du programme un autre test permet de savoir quel est le niveau atteint.

 
Partager cette page
 

One Comment

  1. Pingback: Les idées reçues en matière de vacances linguistiques « News « VACANCES SENIORS

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *